Comment réussir sur le plan Financier ?

réussir sur le plan Financier - Authec Financement
  • Thierry Durand
  • Financement
  • Pas de commentaire

Comme pour les conseils en Patrimoine,  où on fait « mourir » la personne pour la conseiller, il faut faire « mourir » l’entreprise pour savoir comment on réussit sur le plan financier. Authec Financement vous en dit plus.

Les différentes raisons de la mort d’une entreprise.

Nous n’allons pas ici vous expliquer comment réussir sur le plan Financier, mais vous donner les raisons les plus courantes de la mort d’une entreprise. La plus courante : le manque de trésorerie.

La trésorerie

La trésorerie pour une entreprise c’est comme le sang pour un être humain. Et du sang, il en existe de différentes qualités suivant le coût.

  • Fonds propres : Votre argent, celui de votre conjoint, de vos proches
  • Associés
  • Participants : love money
  • Banques

Qui qu’ils soient, appuyez-vous sur un autre que vous pour :

  • Vos prévisions si vous n’êtes pas encore en activité
  • Votre comptabilité, si vous êtes créées

C’est comme dans la vie courante :

  • il vaut mieux faire envie que faire pitié.
  • L’amour ça s’entretien tous les jours : il n’y a pas d’amour mais des preuves d’amour

Conséquence de quoi, sur la forme :

  • Vos prévisions ou votre comptabilité devra être le reflet de ce qui est attendu par les autres.

Donc, afin de réussir sur le plan Financier, il faut faire vraiment attention à sa trésorerie.

NB : Pour mémoire, on ne parle pas de tableau de bord ou de plan de marche qui vous est utile à vous.

  • Vous soignerez votre relationnel bancaire particulièrement aussi. Les invitations à déjeuner où les boites de chocolat et les boissons pétillantes ne sont ainsi pas que pour les clients et l’Expert-Comptable.

Donc, sur le fond, la trésorerie ça se demande à une banque :

  • Au démarrage sur un prévisionnel positif
  • Quand on va bien et qu’on n’en a pas besoin
  • Quand on va bien et qu’on en a besoin

Suivant l’adage : On ne prête qu’aux riches.

NB : Evidemment, la trésorerie améliore la rentabilité. C’est le point  d’entrée de ce qu’on appelle : « le cercle vertueux » objet de notre prochain article sur le financement.

Bonne reprise à toutes et à tous. N’oublions pas : « sans sable, pas de château »

 

 

Auteur Thierry Durand

Laisser un commentaire