Qu'est ce que la valeur ajoutée ?

Authec expertise comptable - La valeur ajoutée
  • Thierry Durand
  • Expertise comptable
  • Pas de commentaire

La valeur ajoutée est un des indices majeur de la rentabilité d’une entreprise. Authec expertise comptable vous en donne une définition, et vous explique son usage.

  • Préambule

La société ou l’entreprise n’a pour seule raison de vivre de tirer profit de son activité ou, à minima de pouvoir faire vivre son ou sa dirigeant(e).

Nous allons, au cours de l’automne, passer en revue les différents indices de rentabilité d’une structure commerciale.

Le 2nd indice étudié est la Valeur Ajoutée.

Un indice important car elle permet de donner confiance aux partenaires.

La valeur ajoutée : définition

Il s’agit du résultat d’exploitation après avoir calculée la marge brute (voir article précédent) sous déduction des charges d’exploitation de structure.

Les charges de structures sont composées de charges fixes comme, par exemple : les loyers, abonnements ou autre assurances…

et de charges variables non rattachées au chiffre d’affaires comme, par exemple : la sous traitance, les honoraires d’avocats, l’assurance…

A quoi sert-elle ?

La Valeur Ajoutée doit permettre de couvrir :

  • Les impôts et taxes
  • Les coûts humains salariaux
  • La rémunération ou indemnité du dirigeant
  • Les autres charges d’exploitation, financières et exceptionnelles

Comment se traduit-elle ?

Cette Valeur Ajoutée se traduit par un % par rapport au chiffre d’affaires. Ce % sera comparé avec les % des sociétés appartenant au même secteur d’activité. Elle permettra de connaître la politique de la structure en matière de recrutement comme, de pas sa décomposition, les montants des locations (mobilières ou non).

Comment améliorer cette valeur ajoutée ?

Nous ne reviendrons pas sur les facteurs d’augmentation de la marge brute et donc de la valeur ajoutée (voir article précédent).

Elle peut être améliorer par une négociation de tous les coûts liés ou non avec l’activité.

Ne pas oublier qu’en face de chaque coût doit se trouver un service.

Exemples

Des m² en face d’un loyer immobilier

Une assurance en lien avec les risques…

Garder à l’esprit… Quelques précisions

La baisse des coûts doit toujours être en corrélation avec le besoin. Un choix de baisse trop important peut faire prendre un risque à l’entreprise.

Exemples :

Couverture insuffisance des risques par une assurance « au rabais »

Baisse des honoraires d’un professionnel pour des raisons uniquement financières.

Les comparaisons par secteur

La Valeur Ajoutée, de par son calcul, permet une comparaison avec d’autres entreprises du même secteur ou pas. Effectivement, de part leurs choix « comptables » la marge brute peut être différente d’une entreprise à l’autre, la Valeur Ajoutée, de par son brassage de tous les coûts nécessaires à l’activité, permet une comparaison affinée.

Ne pas oublier que l’Administration Fiscale dispose maintenant de logiciels de comparaison utilisés de façon récurrente.

 

Auteur Thierry Durand

Laisser un commentaire