L’impôt sur le revenu : toujours d’actualité

Authec Patrimoine | L’impôt sur le revenu est toujours d’actualité !
  • Thierry Durand
  • Authec Patrimoine
  • Pas de commentaire

Vous pensiez ne plus avoir à remplir de déclaration d’impôt sur le revenu avec le prélèvement à la source, détrompez-vous. Avec la déclaration 2019 (sur revenus 2018) nous avons le droit à une déclaration encore plus complexe que les précédentes. Authec Patrimoine vous en dit plus !

Préambule :

Pas de changement, vous devez toujours renseigner toutes modifications de votre statut personnel (mariage, pacs, divorce, décès, naissance, seuil…)

I – La déclaration 2042

Les principaux cadres

Traitements et salaires

Cette année, si vous tirez votre revenu de la société dans laquelle vous êtes majoritaire alors il faudra non seulement remplir la case 1AJ ou 1GB mais il vous faudra également remplir les revenus des années précédentes.

Revenus de capitaux mobiliers

Nous nous retrouvons, en principe, avec des cases pré remplies par des perceptions de dividendes ou autres revenus de capitaux mobiliers.

Particularité : Attentions à rempli la case 2CG ou 2BH mais pas les deux à la fois (incompatible).

Revenus fonciers

Vous avez toujours le choix d’opter pour le micro foncier. Dans ce cas, inscrire le montant des montants perçus en 2018 dans case 4BE. Vous bénéficierez d’un abattement de 30% sur les sommes perçues mais ne pourrez rien déduire d’autre.

Sinon, les autres montants sont repris de la déclaration spécifique 2044 (2044 spéciale). Cette déclaration récapitule les revenues et charges fonciers en individuel ou en Société Civile Immobilière Transparente.

Charges déductibles

Pour les pensions alimentaires, il convient d’avoir une preuve de paiement et d’indiquer le nom des bénéficiaires.

Pour les épargnes retraite (PERP) il s’agit des montants de cotisations effectués à titre personnel et non ceux pris en charge par la société dont vous êtes le ou la dirigeant (e).

Déductions et crédits d’impôt (2042RICI)

Vous retrouverez sur cette déclaration complémentaire l’ensemble des réductions et crédits d’impôt les plus rependus comme :

  • Les enfants à charges
  • Les frais de garde pour les enfants de moins de 6 ans
  • Les emplois à domicile
  • Les dons
  • Les travaux dans l’habitation principale donnant droit à crédit ou réduction d’impôt sur le revenu.

Divers

N’oubliez pas d’indiquer en case 8EA l’avance de 60% perçue début 2019 au titre des réductions et crédits d’impôts calculées sur vos impôts de l’année précédente.

 

II – La déclaration 2042C PRO

Vous retrouvez dans cette déclaration les revenus issus des activités suivantes :

  • Micro entrepreneur (auto entrepreneur) ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu
  • Agricoles (avec ou sans Organisme de Gestion Agréé – OGA)
  • Industriels et commerciaux professionnels
  • Industriels et commerciaux non professionnels
  • Les revenus des locations meublées non professionnelles
  • Non commerciaux professionnels
  • Et les revenus non commerciaux non professionnels
  • Les résultats ou recettes après abattement, non soumis à charges sociales (micro) à reporter dans le cadre « BA, BIC, BNC à imposer aux prélèvements sociaux »
  • Réductions et crédits d’impôts propre à votre activité.

 

N’oubliez pas de remplir, pour chaque activité, et pour éviter la double imposition, l’encadré « Année blanche » en dessous de chaque catégorie de revenus.

 

III – La déclaration 2042 – IFI

La petite dernière qui n’est à remplir que par les contribuables qui ont un capital immobilier net (après emprunt) supérieur à 1.300.000€.

Elle remplace l’ISF et l’IFI qui était à faire hors impôt sur le revenu les années précédentes

Conclusion

L’impôt sur le revenu c’est facile quand on est salarié ou retraité, mais beaucoup plus fastidieux quand vous ne rentres pas dans les cases préremplies. Plus d’informations ici

Bon courage à tous !

Authec Patrimoine | L’impôt sur le revenu est toujours d’actualité !

Auteur Thierry Durand

Laisser un commentaire